Faune, Nature et Voyages

jeudi 25 septembre 2014

Le Tétras du Canada

Jeudi 25 Septembre 2014

Tétras du Canada - Spruce Grouse
Le tétras fait partie de la famille des Phasianidae, une large famille incluant la Gélinotte huppée, Les lagopèdes, et autres.

Il est très facile de distinguer le mâle des autres espèces. Ce dernier a les dessous noir et les caroncules rouges. Par contre il faut être plus prudent avec la femelle qui peut être confondu avec la femelle lagopède. Sur le lagopède en été il y toujours du blanc sur les ailes et les pattes.

Tétras du Canada - Spruce Grouse
Le Tétras du Canada est directement lié avec la forêt boréale, qui est une forêt d’épinettes noires et de mélèzes. Au sol il peut consommer de petits arthropodes mais c’est surtout dans les conifères où il se nourrira des épines. Il a une préférence marqué pour les épines du Sapin, mais en son absence il se nourrira volontiers des épines des autres essences.

Tétras du Canada - Spruce Grouse
 Les coupes à blanc de la forêt sont son pire ennemi. Étant donné qu’il dépend entièrement des conifères, ces coupes mettent sa survie en danger. Il peut survivre dans les lisières restantes mais le nombre d’oiseaux baisse considérablement.

Tétras du Canada - Spruce Grouse

vendredi 19 septembre 2014

Une araignée de fin d'été

Vendredi 19 Septembre 2014

Araignée - Spider
C’est la fin de l’été, il ne reste que quelques jours avant le début de l’automne. Les insectes sont de moins en moins activent et plusieurs ont déjà entamé l’étape de l’hibernation.

La température est relativement froide, le soleil réchauffe certaines parcelles de plantes. Sur une feuille une rare araignée a encore quelques espoirs d’attraper quelques insectes.
Araignée - Spider
 Sur les feuilles d’un arbuste, elle semble vouloir tisser un piège comme seule, elle sache le faire.

Trépied et 180mm macro sur la caméra, je profite de cette belle lumière pour en faire quelques images changeant d’angle très souvent espérant trouver la meilleure angle pour la mette en valeur.

Araignée - Spider

mercredi 10 septembre 2014

Le Vieux Moulin à Eau, le moulin Vézina

Mercredi 10 Septembre 2014


Il est dans le répertoire des vieux Moulins du Québec. Le moulin Vézina situé à Notre-Dame d’Hébertville sur les rives de la rivière Belle rivière a été construit en 1936. Il existe toujours. Il sert d’entrepôt d’Agri-Solution. On y vend encore de la moulée pour les animaux.
Moulin Vézina
Moulin Vézina
 Ce moulin fait partie des neufs moulins dont on peut encore observer les ruines au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Tous les moulins à eau du Québec ont été répertoriés par Pierre Lanoud en 1978. Au total 196 moulin ont été répertorié dont 35 sont encore en fonctionnement. (Ref :Wikipidia)

Rivière Belle-Rivière

La Jacques-Cartier

Mardi 09 Septembre 2014

La Vallée de la Jacques-Cartier est une vallée où tarde le soleil à pénétrer. Bien encastré entre une série de montagnes la rivière du même nom coule allégrement vers le fleuve.

Chaque matin d’automne une brume s’élève de la rivière créant des paysages à couper le souffle.
La Jacques-Cartier
Ses arbres étant presque des érables ajoutent une touche de couleur. En suivant la route qui longe la rivière nous passons quelques fois sous de véritable dôme de feuilles qui à cette période de l’année prennent la couleur or.



Cette guêpe que les rayons du soleil commencent à réchauffer se fait dorer sur une feuille d’aulne. Au sol, sous les fougères, des champignons naissent et profitent de l'humidité matinal pour se gorger d'eau.

lundi 8 septembre 2014

Chenille du Papillon de Céleri

Lundi 08 Septembre 2014

Papillon de Céleri - Black Swallowtail
Chenille du Papillon de Céleri
L’automne est à nos portes. Il fait relativement froid. Dans une grappe de persils quelques chenilles du Papillon du céleri se tenaient sur la tige. À peine s’il bougeait, probablement engourdi par le froid. J’ai eu tout mon temps pour prendre quelques images variant à la faveur des couleurs du jardin, l’arrière plan.

Chenille du Papillon du Céleri
Le Papillon du céleri est un grand papillon noir, avec des taches blanches et des taches bleues. Un peu comme le Monarque, seulement la deuxième génération hiberne à l’état de chrysalide. La première génération devienne adulte en mai et juin. La deuxième génération est en juillet et août. Ce n’est qu’en septembre que l’on aperçoit les chenilles dont la plante hôte est le Persil. Ils se nourrissent des bourgeons à l’extrémité de la plante.

Chenille du Papillon de Céleri
On trouve ce papillon en Amérique du Nord, jusqu’en Floride et au Mexique. Il est particulièrement abondant dans le sud de l’Ontario et du Québec. Mais on peut le retrouver dans le Bas-du-Fleuve jusqu’à la Côte Nord.

Chenille du Papillon de Céleri

mercredi 3 septembre 2014

Traquet motteux deuxième visite

Mercredi 03 Septembre 2014


Traquet motteux - Northern Wheatear
Aujourd’hui je me suis repris avec la Traquet motteux. Étant peu satisfait des mes images, j’y suis retourné afin de jouir de la belle lumière que l’on nous servait.

Étant donné l’endroit où il se trouve il était aussi plus avantageux de le visiter en après-midi.


Voici donc notre Traquet motteux dans ses plus beaux atours.

Traquet motteux - Northern Wheatear
Traquet motteux - Northern Wheatear

Traquet motteux - Northern Wheatear


mardi 2 septembre 2014

Bécasseau de Baird

02 Septembre 2014

Bécasseau de Baird - Baird's sandpiper
Septembre, la migration bat son plein depuis déjà quelques semaines. Sur les rives du Lac Saint-Jean des limicoles se posent pour se reposer et y manger. Tous les jours ou presque amène son lot de nouveauté, ce matin c’est un Bécasseau de Baird que nous avons retrouvé sur le sable.

Pourquoi l’avons nous trouver loin de la rive ? C’est qu’il aime les endroits secs et il vit autant près des eaux douches que des eaux salées.

Bécasseau de Baird - Baird's Sandpiper
On le distingue des autres par la longueur de ses ailes qui dépassent la longueur de la queue et aussi par son plumage du dos qui sont semblable à des écailles courtes et rondes. Il est aussi un peu plus volumineux que le Bécasseau minuscule et le Bécasseau semipalmé.

Becasseau de Baird - Baird's Sanspiper




Visite d'un Traquet Motteux

Mardi 02 Septembre 2014

Traquet motteux - Northern Wheatear
Le Traquet motteux mesure de 14 à 16 cm. Sa principale caractéristique est son croupion blanc de même que sa queue avec une tache noire en forme de T au bout de celle-ci. Il arbore des couleurs de noir, de blanc et de gris avec aussi du beige à brun.

Il se nourrit principalement d’insectes, de mollusques, de limaces et autres qu’il chasse dans les milieux rocailleux.
Traquet motteux - Northern Wheatear
 Il est présent principalement en Europe et en Asie. On le retrouve également à l’est du Canada et du Groenland.

Comment le retrouve-t-on aujourd’hui à La Baie, au Saguenay ? Il est certain que la météo à un grand rôle à jouer mais le Traquet motteux est un grand voyageur. En Europe lors de la période de migration automnale, il descend jusqu’en Afrique Équatoriale  pour revenir en mars. Au Canada, en automne il descend aussi en Afrique Équatoriale. Ce dernier en partant du Groenland voyage vers le sud-est jusqu’en Europe et tourne par la suite vers l’Afrique tandis que ceux d’Alaska passent par le détroit de Béring (ref : oiseaux.net).

Traquet motteux - Northern Wheatear
 Au Saguenay, c’est déjà sa troisième mention à vie et approximativement toujours au même endroit. Il faut dire que Serge Tremblay, celui qui l’a découvert est un fervent ornithologue et il y consacre beaucoup de temps. Merci pour sa découverte et surtout merci pour la partager.

Traquet motteux - Northern Wheatear