Faune, Nature et Voyages

mercredi 28 mai 2014

Une randonnée dans le sentier

Mercredi 28 Mai 2014

Paruline tigrée - Cape May Warbler
Hier il y a eu un arrivage qui accompagnait le front froid que nous avons eu dans la région. J’espérais bien observer quelques retardataires ce matin.

Seules quelques parulines étaient restées sur place et encore elles n’étaient concentrées qu’à un endroit spécifique. Notre séance a été de courte durée puisqu’après une heure, elles ont disparues pour ne plus réapparaître. Les migrations malgré de nombreuses recherches garderont toujours une part de mystère.

Paruline à calotte noire - Wilson's Warbler
Il y avait une nouvelle espèce que nous voyons plus rarement. Très jolie, elle arbore une magnifique calotte noire sur un plumage jaune, ce qui la rend très belle, c’est la Paruline à calotte noire.
Viréo de Philadelphie - Phidelphia Vireo
 De nombreuses autres espèces ont paradé devant nous et parmi eux un Viréo de Philadelphie nous a gratifié de son chant.

lundi 26 mai 2014

L'Étang

Lundi 26 Mai 2014

Fuligule à collier - Ring-necked Duck
J’étais indécis, le temps était à la pluie. De la brume s’élevait du sol, le ciel était entièrement couvert et le vent était nul. C’est ce vent nul qui m’a décidé à me rendre à l’étang avec comme idée que la surface de l’eau serait comme un miroir et refléterait les couleurs des arbres qui l’entourent.






Harle couronné - Hooded Merganser

À mon arrivée, j’étais loin d’être déçu. L’eau miroitait les couleurs printanières avec comme prime la présence de quelques canards à sa surface. Il y avait en surplus beaucoup d’activité autour de l’étang. Je pouvais y observer deux Matin pêcheurs, deux Tyran tritri, Carouge à épaulettes, Quiscale bronzé, plusieurs autres passereaux. Avec tout ce beau monde, il fallait aussi compter sur les insectes, elles sont arrivées aussi ceux là.
Fuligule à collier - Ring-necked Duck
Tyran tritri - Eastern Phoebe
Mon premier constat, si je compare à mes observations de la semaine dernière, c’est que maintenant il y des couples. Lentement chaque individu occupe le territoire choisi.

Tyran tritri - Eastern Phoebe

Quelques parulines

Dimanche 25 Mai 2014

Paruline noire et blanche - Black and White Warbler
Nous sommes milieu de mai. Il y a encore beaucoup de déplacement d’oiseaux. Les parulines sont de plus en plus actives. Elles semblent lentement prendre possession de leur territoire de nidification.

Les insectes sont pour leur part de plus en plus nombreuses. Les feuilles s’ouvrent, nous montrant leur belle couleur verte tendre du printemps.




Paruline couronnée - Ovenbird
Près de l’eau, la Paruline masquée s’égosille sur les petits branchages. Elle émet sa trille agressive démaquant ainsi son futur territoire.

Paruline masquée - Common Yellowthroat
 Haute perchée, on entend clairement la Paruline couronnée émettre son chant très particulier.

Sur le tronc des arbres, la Paruline noir et blanche sautille à la recherche d’insectes.

mardi 20 mai 2014

Autour de l'étang

Mardi 20 mai, 2014

Canard branchu - Wood Duck
En migration il est toujours intéressant de surveiller les petits lacs d’eau douce. Il y a certaines espèces de canard qui apprécient bien ces plans d’eau en particulier, je ne sais pourquoi, les petits lacs inondés par des digues de Castor.

C’est lors de cette visite ce matin que j’ai pu observer mon premier Canard branchu de la saison. Il fait parti des quelques espèces qui ont besoin d’arbres pour nidifier. En effet, il pond ses œufs dans une cavité d’arbre ou encore dans un nichoir artificiel.
Fuligule à collier - Ring-necked Duck
Grive fauve -  Veery
Deux couples de Fuligule à collier l’accompagnaient sur le petit lac. Ces derniers étaient déjà en couple et s’accommodaient très bien de ce visiteur.


C’est aussi dans ces forêts mixtes, dans les zones boisées humides ou marécageuses, dans des parcelles d’aulnes, de trembles ou de peupliers, près des cours d’eau que l’on rencontre la Grive fauve. Il préfère rester sous le couvert, se déplaçant très peu.

Grive fauve -  Veery

dimanche 18 mai 2014

Une ième visite aux parulines

Dimanche 18 Mai 2014

Paruline à poitrine baie - Bay-breasted Warbler
De la pluie hier, y a-t-il eu de nouvelles parulines d’arrivées ? Une visite de quelques heures me le confirme bien qu’elles ne soient pas en très grand nombre, de nouvelles espèces ont fait leur apparition.

La première qui mérite une mention spéciale est la Paruline à poitrine baie. Elle a été toutefois très timide, restant au somme d’épinettes.




Paruline flamboyante - American Redstart
Paruline flamboyante - American Redstart
La Paruline flamboyant était pour sa part omniprésente. Il faut dire que sa couleur nous permettait de l’identifier et de l’observer facilement parmi les branchages et l’absence de feuilles. Avec la chaleur et les pluies des derniers jours, les bourgeons dans les arbres ont commencé à s’ouvrir. Ce ne sera plus très long avant qu’elles soient épanouies complètement réduisant ainsi l’observation des parulines.

Paruline à croupion jaune - Yellow-rumped Warbler

samedi 17 mai 2014

Des Parulines différentes

Samedi 17 Mai 2014

Le moins que l’on puisse dire c’est que ce matin c’est humide. Depuis hier la météo nous annonce de la pluie en quantité. Je me décide à aller observer les parulines, nous sommes en pleine saison et sait-on jamais.

Paruline à flancs marron - Chestnut-sided Warbler
Sur le sentier il bruine de temps en temps, je maintiens le cap. Si l’on compare avec la journée d’hier, la quantité semble avoir diminué considérablement. Ici et là, il y a en une qui ose se pointée.

Paruline obscure - Tennessee Warbler
 Surprise, à chaque fois, c’est une espèce différente. Il faut être attentif, elles apparaissent et disparaissent la seconde d’après. Par la suite il faut attendre un long moment  avant de pourvoir en observer d’autres.

Paruline à tête cendrée - Magnolia Warbler
Porc-épic - Porcupine
Arrive une bonne pluie, on se met à l’abri, cela ne dure pas, on ressort, nous en voyons encore moins, nous abandonnons.

Tiens qu’est-ce qui déambule sur le sentier ? Son pas est lent, il se dandine lentement, ne semble pas nous voir, il s’arrête, gruge une branchaille, un Porc-épic.


vendredi 16 mai 2014

Paruline tigrée

Vendredi 16 Mai 2014


Ce qui est agréable avec la faune c’est que pas une journée ou pas une sortie n’est semblable. J’ai répété ce matin la même sorti qu’hier, au même endroit avec l’espoir d’être encore au milieu de ce grand nombre de paruline.
 
Paruline tigrée - Cape May Warbler
Mal m’en pris, elles étaient ce matin encore présente mais beaucoup et de beaucoup moins nombreuses. Ceux qui étaient encore présentent avaient de plus un comportement disons moins affamé. Elles étaient comme hier à la recherche constante de nourriture mais avec moins d’intensité se laissant distraire quelques fois par l’environnement.

Paruline tigrée - Cape May Warbler
La Paruline tigrée possédait encore le pourcentage le plus élevé. J’oserais même avancer le chiffre de 95%.

Ne soyez pas surpris si j’ai concentré mes efforts à prendre en image cette paruline.

Paruline tigrée - Cape May Warbler
Laissez-moi vous raconter une anecdote avec cette paruline. Il y a quelques années, mon anglais était pauvre. Cette paruline en Anglais se nomme: Cape May Warbler, ce que j'ignorais à ce moment. J'étais à Pointe Pelée, un Paruline tigrée était dans un bouquet de fleur et se nourrissait de pollen. Tout le monde voulait la voir. Je l'avais moi même observé et était de retour sur le sentier. Un anglais me rencontre et me demande: Where is Cape May. Moi dans mon pauvre anglais, je lui explique qu'il s'était trompé d'endroit et qu'il n'était pas à Cape May, mais à Pointe Pelée. Il est parti pantois, sans me répondre. hihihihi.